Sujet rasoir

J’ai passé une bonne partie de l’après-midi à chercher des lames de rasoirs.

Consternant, non ? Et bien oui. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet mais j’ai pu constater que malgré tout ce qu’on nous raconte sur l’écologie et l’engagement des marques et de la distribution à réduire les déchets, on s’en fout royalement.

J’avais besoin de lames de rechange pour mon rasoir Gillette Mach 3 mais quand j’ai vu leur prix, 32 € pour 8, j’ai aussitôt recherché des systèmes moins chers. Et j’ai trouvé, en cherchant bien, des lames « universelles », au prix de 5,75 par paquets de 20.

Super-affaire, non ? Et bien non. Ces lames ne sont « universellement » compatibles qu’avec des rasoirs « vintage » (à glissière ou à « clips ») comme le célèbre Gilette GII… qui ne se vend plus, quand on a la chance d’encore le trouver, à moins de 25 euros. J’ai vu un prix de 13,90 € sur un site spécialisé mais il faut y ajouter une dizaine d’euros pour les frais d’envoi.

Si on veut aujourd’hui se raser à la lame sans dépenser trop, il ne reste quasi plus comme solution que les rasoirs jetables. Les rayons de Delhaize, Carrefour et Lidl que j’ai pris la peine de visiter cet après-midi débordent de Bic, Gillette et Wilkinson à jeter après deux ou trois utilisations. Des merveilles de technologie – de nanotechnologie précisent même les notices sur les emballages – et de design ergonomique moulé dans des matières plastiques agréables au toucher et au regard dans leurs jolies couleurs. Mais rendues bien vite en tonnes de merde polluante non dégradable jetées chaque jour dans les poubelles de la planète. Un exemple navrant de surconsommation irresponsable alors que les développements de l’ingénierie dans ce secteur pourraient proposer des produits innovants et durables, un marketing intelligent et des prix raisonnables. Une « perfection au masculin » qui serait aussi « une perfection au futur »

En attendant, je vais ranger mon Mach 3 aux lames prohibitives et jeter les quelques recharges incompatibles, composées heureusement de métal bio-dégradable… je ne vais plus me raser.

Ni vous barber avec des billets de ce genre.

rasoir-gillette-gii-noir-omega-5116-ig-3070.jpg

IMG_2460.jpg Il y a 25 ans, déjà, je ne me rasais pas tous les jours, donc rien de neuf, j’étais déjà hipster ou je ne sais quoi avant l’heure 😉

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s