Douce insomnie

« J’essaie de lire, je me tortille pour orienter le livre vers la lumière, je cale mon dos avec trois coussins, je me penche un peu plus, mais ce n’est pas possible, il fait vraiment trop sombre dans cette chambre ».

Je me souviens d’un billet écrit il y a cinq ans lors d’un énième séjour en France, dans une chambre d’hôtel magnifique mais, comme beaucoup en France, conçue pour les touristes qui ne lisent jamais (voir Chambres obscures du 8 mars 2013). Une fois de plus, l’éclairage est nul et la lecture au lit est impossible. Autant dire, en ce qui me concerne, qu’il va être difficile de m’endormir. J’ai, en effet,besoin de ma dose de pages quotidienne avant de trouver le sommeil.

J’y pense ce soir de 30 décembre dans mon agréable petit hôtel au cœur de Luxembourg où, en plus de la lampe de chevet, est prévu un petit spot directionnel pour les amateurs de littérature. Génial ! Je vais pouvoir bouquiner tranquille sans déranger ma femme endormie. Je fouille mon sac mais, sacrebleu, où est mon roman ? Comme mes gants, mon rasoir, mon câble de GSM… je l’ai oublié en préparant mes affaires à la dernière minute pour ces quelques jours de vacances.

Heureusement, j’ai mon calepin. À défaut de lecture, je vais essayer un peu d’écriture. Mais voilà, je me tortille, je cale mon dos avec trois coussins, je me penche un peu plus… ce n’est pas simple d’écrire dans un lit. J’éteins le spot et regarde le plafond éclairé par les lueurs des illuminations de fête de la ville qui pénètrent par l’interstice entre deux tentures mal tirées. Je me lève, vais à la fenêtre pour les fermer. Mais au lieu de jeter un coup d’œil à l’extérieur, je reste scotché là par la belle Place d’Armes où je loge qui les a déposées. Je la contemple jusqu’au moment où mes paupières de plus en plus lourdes me contraignent à me recoucher. Mes idées voltigent, tourbillonnent, s’estompent. La nuit est si belle, si calme, si douce.

Je vais l’écrire, ça me fera une belle page à lire demain soir, avant de passer à l’an prochain.

IMG_2357.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s