Euh… oeufs

Encore un petit billet à ajouter la saga des œufs contaminés. Pas ceux au fipronil mais ceux de nos poulaillers privés, souvent chimiques à l’insu de notre plein gré.

Moi, mes poules se nourrissent essentiellement d’herbe de prairie, de vers de terre, de pain sec, de maïs et de restes de table. Mais parfois, je me dis que je devrais leur donner quelques compléments vitaminés pour, comme il est écrit sur les emballages des farines spécialisées, une croissance naturelle et harmonieuse, une ponte régulière et une coquille d’œuf solide.

J’ai donc été ce samedi dans un magasin d’aliments pour animaux mais quand j’ai mis le doigt sur l’étiquette de la composition de ces produits, j’ai renoncé. Je suis sans doute victime de la paranoïa ambiante d’autant plus qu’il existe une demande d’installation d’un élevage industriel de soixante mille poules ou poulets dans mon village.

Et puis, je suis trop bête pour comprendre, je ne suis ni ingénieur chimiste ni vétérinaire-nutritionniste. Et en plus, je ne suis pas satisfait de mon ophtalmo.

IMG_6979.jpg

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s