Codes de m….

En mars 2013, j’écrivais un billet intitulé Chambres obscures sur le mauvais éclairage de chevet que l’on trouve dans la plupart des hôtels français. Difficile de lire le soir quand on est touriste. Je devrais ajouter difficile aussi de prendre sa douche et de communiquer.

Je crois l’avoir déjà écrit aussi, les hôtels français sont généralement fâchés avec la plomberie. Rares sont ceux, même étoilés, où les douches répondent immédiatement à vos souhaits de chaleur ou de fraîcheur. Le réglage de la température de l’eau est souvent problématique. Mais hier, mon petit hôtel perdu au cœur de la Bourgogne était cependant correct à ce niveau, je ne me suis pas brûlé sous le pommeau.

Mais comme souvent aussi dans les établissements français, bonne chance pour accéder à un réseau wifi. D’abord, on vous donne – quand on vous le donne ! – un numéro d’identifiant et un mot de passe si compliqués que vous n’allez jamais réussir à les taper correctement du premier coup : pourquoi faire simple, en effet, quand on peut faire compliqué ? Mais même quand vous arrivez à taper les bonnes combinaisons, ce qui fut mon cas hier soir, ça ne marche pas toujours. J’ai donc demandé à la gentille réceptionniste hier ce que je devais faire pour obtenir une connexion wifi, elle a haussé les épaules et m’a donné d’autres combinaisons qui se sont révélées tout aussi inefficaces.

J’ai donc planqué mon smartphone dans le tiroir et profité de la lampe de chevet qui elle, il faut le souligner, était parfaite pour avancer dans mes lectures.

Donc, en fait, merci à ces codes pourris 😉

IMG_6337.JPG

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s