2 minutes 35

Le carillon chante, le soleil caresse le marché, une odeur de poulet grillé flotte entre les échoppes… comme chaque samedi matin, je suis à mon poste d’observation.

Devant moi, un café fumant et quelques journaux. Avant de les ouvrir, je déballe la mignonette de chocolat Côte d’Or, la trempe dans le café et la laisse fondre doucement, lentement, sur ma langue. Je regarde par la fenêtre, le ciel est bleu au dessus de la Collégiale mais quelques nuages noirs menacent. Je fais mine de ne pas les voir, je pratique la politique de l’autruche.

Je savoure. Quelques gorgées de douceur dans un monde de brutes, quelques parfums gourmands dans un monde qui ne sent pas bon. Je consomme cet instant avec modération: 2 minutes 35 de bonheur avant les gazettes.

La chanson de Jane Birkin me revient en tête, Fuir le bonheur de peur qu’il ne se sauveSe dire qu’il y a over the rainbow – Toujours plus haut le soleil above – Radieux – Croire aux cieux croire aux dieux – Même quand tout nous semble odieux…

Heureux week-end à tous.

IMG_5406 (1).jpg

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s