Splendeurs et misères…

Le mercure a plongé à plusieurs reprises sous zéro ces dernières nuits.

Je regarde la télé à l’instant et des vignerons de nos régions font la grimace : leurs raisins sont gelés, foutus, cuits, il y aura peu de cuites au vin belge produit en 2017.

Dans mon jardin, ce n’est pas la joie non plus. Les hortensias ont souffert, les bouts de leurs branches sont noircis et flétris mais ils vont survivre et même fleurir, tous les bourgeons ne sont pas atteints. Mais les fleurs de la splendide et majestueuse glycine qui orne le mur de la terrasse sont passées du mauve radieux au gris pisseux.

Dans les livres de jardinage, on retrouve souvent des mots comme majesté ou splendeur associés à cette superbe plante. Moi je dirais splendeurs… et misères quand les gelées sont tardives.

Capture d’écran 2017-04-26 à 21.19.03.png Ma glycine ce matin 😦

IMG_7595.jpg L’année passée au début du mois de mai 🙂

 

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s