Grogne

À la radio, une pub pour une marque de café promet de ramener le sourire sur la tronche des grognons matinaux. J’avoue que j’en fais partie. Ma première demi-heure après le lever est souvent taciturne et grincheuse. J’ai la tête qui tourne, j’ai mal ici, j’ai mal là, je vois du caca partout. Et j’oublie de m’émerveiller que mon cœur bat normalement, que je marche sur mes deux jambes, que ma femme va bien, que le soleil brille, que j’ai une tartine à la confiture devant moi.

Cette grogne est allégorique de la mentalité générale de notre société. On râle, on geint, on vitupère, on éructe… On a souvent – comme on dit vulgairement – de la merde dans les yeux. Alors que comparé à l’immense majorité des habitants de la planète, nous avons l’arrière-train bordé de nouilles. C’est ma fille Marie-No qui m’a rappelé cela dans son commentaire d’un de mes derniers billets.

Je me suis frotté les yeux, pris une éponge pour nettoyer la vitre de la cuisine, bu une gorgée de café et envoyé un petit smiley à ma fille.

IMG_5356.jpg

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s