Skate-stress

Mamie n’a pas eu une bonne idée ce matin: elle n’a pas résisté à la demande d’Awen et lui a acheté un nouveau skateboard. Résultat : cet après-midi, j’ai dû trouver un endroit où les skaters peuvent rouler et répéter leurs figures.

À moins d’un quart d’heure de la maison, à Godarville, autour d’un splendide lac, un parc doté d’une plage, d’une aire de jeux et de chemins macadamisés accueille les jeunes footeux-skaters-acrobates. Et pour leurs parents ou papis, il y a une buvette d’où ils peuvent surveiller leurs artistes en sirotant un café ou… une Orval.

On a pris la planche et un ballon de foot. Mais très vite, c’est le skate qui intéresse les gamins. Surtout le petit Cyril. Awen lui a montré comment sauter en retournant le skateboard et Cyril a vite compris. Sauf qu’à son premier essai, il a raté son coup et patatras est tombé sèchement sur le goudron.

J’ai eu aussitôt le dos trempé de sueur froide, il a fait la grimace mais n’a pas pleuré. J’ai enguirlandé les deux loustics et les ai envoyés s’entraîner sans risque sur l’herbe puisqu’ils n’ont pas de casque ni de protections pour les mains, les coudes et les genoux.

Et Cyril m’a répondu : « ça ne sert à rien, je suis tombé sur mon pête ».

 

Capture d’écran 2017-04-12 à 20.16.32.png

IMG_5225.jpg

IMG_5217.jpg

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s