Mais

Le soleil m’a rougi le nez et le front, il a fait beau toute la journée. Mais…

« Trop beau pour la saison. Ce n’est pas normal. C’est trop tôt. On va le payer. Des giboulées peuvent encore arriver. De la neige en avril, ce n’est pas si rare. Méfie-toi du premier soleil, il est traître… » ces réflexions, je les ai souvent entendues. Et elles me reviennent d’un coup.

Les enfants de ma génération ont été élevés dans cet esprit: il faut se méfier des ciels trop bleus, des chemins trop faciles, des cadeaux qui leur tombent dessus sans raison. Trop de bonheur, c’est louche. Il y a toujours un retour de manivelle, un grain de sable, un pot de fleurs en déséquilibre sur un balcon.

Cet après-midi, alors que j’étais allongé dans mon transat à bailler aux corneilles, j’ai soudain senti un souffle froid dans ma nuque, quelques frissons m’ont parcouru le dos, j’ai toussé et senti les griffes d’un chat dans ma gorge, j’ai levé les yeux, j’ai vu le ciel moutonner.

Ce soir, ce sera sirop, spray et grog. Il faisait si beau mais…

IMG_4974 (1).jpg

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s