Le lièvre et le soleil

Il était une fois, ce soir, un lièvre magnifique qui baguenaudait et batifolait

Au milieu d’un champ du côté de Bois-Seigneur- Isaac

Je m’arrêtai en douceur sur le bas-côté de la route pour l’observer

Sans faire de bruit, je sortis l’iPhone de ma poche pour le photographier

Mais damned ! je le laissai tomber dans le fossé

Le lièvre détala comme un lapin et fila comme un zèbre

Grrr… raté !

Comme le coucher de soleil était grandiose, vite je fouillai dans l’herbe

Après mon smartphone pour clicher le disque d’or qui descendait derrière les arbres

Mais re-damned ! quand je le retrouvai, le soleil venait de se barrer

Et finalement du lièvre et du soleil, je n’aurai en fait quasi rien capté

Morale de cette histoire : rien ne sert de tout vouloir photographier

Il faut d’abord et surtout avec ses yeux bien regarder

FullSizeRender.jpg

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s