Dans la boue

Que de vase dans le discours politique, le torrent médiatique et sur les réseaux sociaux !

C’est à celui qui osera le mot le plus percutant, le plus insultant, le plus vil. Le plus con. C’est cela le populisme: parler faux, parler simpliste, parler haut. Cracher les formules qui font mouche comme celles qui tournent autour des bouses, susurrer les petites phrases qui feront le buzz et que le peuple veut entendre.

Éviter à tout prix les mots difficiles, ceux qui font réfléchir et écouter, ceux qui expriment des idées et élèvent les âmes, non ceux-là demandent des efforts et peuvent provoquer la migraine. La culture des mots qui ont du sens et de la profondeur n’a plus la cote.

Hier, en me baladant au parc, j’ai vu la boîte à livres publique vandalisée et ses bouquins balancés sur les rives boueuses de l’étang.

IMG_4586.jpg

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s