Métaphore

Je me suis levé avec les poules. J’ai mis une heure pour arriver à l’école, on avançait sur l’autoroute comme des escargots. Le long couloir qui mène aux ascenseurs embaumait l’eau de javel et les croissants chauds. L’équipe de la cafétéria et les techniciennes de surface sont déjà en vitesse de croisière. Il est un peu plus tard que 7h30, les cours ne commencent que dans une bonne heure. J’aime le calme et le silence de l’école au petit matin. Pas de prof, pas d’étudiant à l’horizon. J’entre dans la classe, je m’assieds, je respire, je me verse un café de mon thermos, je me concentre.

Je prépare alors le projecteur, branche mon portable, vérifie si la wifi fonctionne, teste les liens vers les sites que j’ai prévus, relis rapidement mon cours, le répète farde et ordinateur fermés. J’aime ce moment de préparation. Il me rappelle ceux, nombreux, que j’ai vécus en agence avant une présentation importante. Le secret d’un exposé réussi m’avait un jour dit un directeur américain de Y&R qui avait mené une carrière brillante, c’est le rehearsal, la répétition. Aujourd’hui, je vais parler de comparaison, d’analogie, de métaphore.

Voilà, j’entends maintenant quelques vagues dans le couloir. Je suis prêt, sur le pont avant la tempête.

IMG_4521.JPG

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s