Amis ?

« Les amis de mes amis sont mes amis »… comment savoir ?

Avant Facebook, c’était généralement vrai. Aujourd’hui, rien n’est moins sûr. Ce matin, une « amie » Facebook en qui j’ai pleine confiance m’envoie ce message personnel : « stp dit à tous tes contacts qui sont dans ta liste messenger de ne pas accepter le contact { Étienne Maurice} c’est quelqu’un qui pirate ton ordinateur ton compte Facebook. Si un de tes contacts l’accepte tu seras aussi piraté donc fait savoir à tous tes amis. Merci »

Je la remercie en lui envoyant le petit pouce levé et transfère immédiatement le message à mes amis. Depuis, mon smartphone n’arrête pas de sonner et d’afficher des centaines de petits messages de remerciement. Alors qu’il s’agit peut-être d’un piège, je ne m’en suis rendu compte que trop tard.

Seulement quatre personnes ont réagi avec méfiance : deux m’ont appelé en direct et deux ont répondu en MP: « Mais comment puis-je savoir que c’est toi et pas ce pirate d’Etienne Maurice qui m’envoie cet avertissement ? »… « Ce message vient-il de toi ? L’orthographe est bizarre »… « Je voulais être sûre que c’est bien toi à l’origine de cet envoi »…

En fait, ce sont eux qui ont raison. Il ne faut jamais faire confiance d’emblée à un message sur le web, mais au contraire toujours vérifier son authenticité. Je le dis sans cesse aux étudiants mais ce matin je me suis laissé avoir par esprit grégaire.

Idem pour les infos qui circulent sur Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux, ne jamais réagir avant d’avoir lu les messages jusqu’au bout et en avoir vérifié les sources. Ce matin, encore, j’ai vu de nombreux internautes s’exciter à tort à propos d’une déclaration soi-disant scandaleuse d’un de nos hommes politiques. En réalité, la phrase en question était sortie de son contexte et amputée, ce qui lui donnait une toute autre signification. Manifestement, l’émetteur de ce message cherche à faire du tort.

Enfin, également ce matin, tentative d’arnaque par téléphone. Mon fixe sonne, sur l’écran apparaît le nom de D.Huvenne. Je ne connais pas mais je décroche. Petit silence et une voix avec accent étranger veut m’embobiner dans de la télévente. Je raccroche sans dire un mot. Comment, en effet, faire confiance à quelqu’un qui se présente sous un nom bidon?

Tiens, tous ces emmerdeurs malveillants m’ont juste donné envie de débrancher mon téléphone et mon ordinateur  et d’aller boire un coup (rappel : un verre d’eau en février !) avec de vrais potes.

Loin des E. Maurice, D. Huvenne et autres amis toxiques.

Capture d’écran 2017-02-20 à 12.52.11.png

One thought on “Amis ?

  1. Michel Brancart

    Ave Michel,
    Ton billet sur la fiabilité des réseaux dits sociaux me renforce dans mon intention de ne pas y entrer.
    Encore merci.
    Bien à toi,
    Michel

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s