Lumière

Jean-François et moi avons partagé pendant quelques années le même étage d’une belle maison Art Déco de l’Avenue Franklin Roosevelt à Bruxelles. Il y avait son bureau d’achat d’art et moi le mien de création publicitaire. Nous partagions la même machine à café et surtout des beaux moments d’amitié. Nous nous racontions tantôt nos succès, tantôt nos ratés. Nous partagions aussi, de temps en temps, une bière et un steak-frites dans un des petits restos autour de l’ULB. Et puis est venu le temps de la retraite. Jean-François est parti vivre dans son Ardenne adorée et moi dans ma maison à la campagne. Nous ne nous sommes plus vus, mais je sais qu’il me suit à travers mes billets. J’ai toujours gardé de lui le souvenir d’un homme passionné d’art, amoureux de belles choses. Mais j’ignorais qu’il était lui-même créateur, ciseleur de lumière.

Hier soir, j’ai vu qu’il m’avait envoyé un mail intitulé « Help » me demandant si je ne pouvais pas lui pondre un petit texte d’intro pour un site qu’il prépare afin de présenter ses œuvres. D’habitude, je refuse. La pub, c’est désormais du passé pour moi. Mais comme il s’agit d’un ami, je lui ai dit que j’allais d’abord regarder son projet de site (et découvrir ses créations) avant d’éventuellement trouver du temps pour lui écrire quelques lignes.

Le temps, je l’ai pris tôt ce matin. Dès que j’ai vu quelques uns de ses « reliefs de papier», j’ai immédiatement été enthousiaste et lui envoyé ce projet d’intro:

« Papier blanc, cutter acéré, pot de colle. Et lumière, bien sûr. Ce sont les seuls matériaux dont Jean-François de Sadeleer a besoin pour créer son univers à la beauté âpre et immaculée. Refusant tout recours au dessin, à la peinture ou à la photo qu’il connaît pourtant bien grâce à sa formation de graphiste et sa longue carrière d’art buyer, Jean-François n’utilise qu’une lame tranchante pour tracer les formes et ensuite découper les feuilles de carton qu’il superpose et colle pour faire surgir des cratères, serpenter des fissures,  creuser des canyons, voyager des nuages… bref, pour créer une lumineuse nature d’une pureté minimaliste. »

Il m’a aussitôt répondu qu’il avait trouvé mon texte « superbe » et l’avait déjà envoyé au graphiste qui réalise son site et il me remerciait de tout cœur. Et bien, moi aussi je te remercie Jean-François, tes créations m’ont permis de commencer ce week-end dans une « superbe » lumière que je partage avec les lecteurs de mes billets.

C’est avec plaisir que je publierai sur mon blog les coordonnées de ton site dès qu’il sera terminé.

Capture d’écran 2017-01-28 à 09.50.21.jpg

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s