Tôt

7 heures du mat, j’ai des frissons… je claque des dents je monte le son…

Le vent a hurlé toute la nuit, le ciel a pissé des hectolitres de flotte et de neige. Je dois être à l’école à 8h30 pour le premier examen, j’ai pris les devants pour être à temps vu la météo pourrie. J’arriverai finalement plus tôt que prévu, la route n’était pas si glissante. Par contre, elle était dégagée, de nombreux automobilistes sont restés chez eux.

Devant la classe, seule dans le couloir, une étudiante est déjà là, or elle ne doit passer qu’une bonne heure plus tard.  « Bonjour Gaëlle, tu es bien tôt, tu habites près de l’école ? » – « Pas du tout, M’sieur, j’habite à Beaumont, à plus de 40 km, j’ai donc pris le premier bus à 6h30 pour être sûre d’arriver avant l’heure malgré la neige ». Ma journée commence bien, voilà une étudiante motivée.

Ce n’est pas comme ce jeune homme qui m’a envoyé un sms dimanche à minuit la veille de son examen me demandant de le reporter à mardi  fin de journée pour «raison personnelle ». Je connais le lascar, la raison doit plus que probablement être « difficulté de me lever tôt ». Dans mon immense bonté, j’ai accepté de le recevoir le mardi à 17h30, il n’avait toujours pas l’air d’être bien réveillé.

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt dit le proverbe… mais chacun fait fait c’qui lui plaît plaît dit la chanson.

IMG_3749.jpg

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s