Back to basics

Les fêtes s’achèvent. J’ai envie de dire ouf.

Fini les bulles, le foie gras, la dinde, la bûche. Fini les photos sur Facebook de plats somptueux, de plateaux de fruits de mer gargantuesques, d’assiettes trois étoiles. Il n’y a plus que la galette des rois à avaler ce week-end et on pourra enfin démonter le sapin, débrancher les guirlandes lumineuses, ranger les santons et la crèche dans leur carton jusqu’à l’année prochaine. J’aime la période des fêtes mais j’aime aussi –surtout – quand elle se termine. Je ne trouve, en effet, rien de plus triste en janvier que les décorations de Noël qui continuent à clignoter et les Pères Noël à se balancer au bout de leurs cordes attachées aux balcons. Les meilleures sont les plus courtes dit le dicton. Les fêtes, c’est génial quand elles ne commencent pas trop tôt et ne finissent pas trop tard.

Moi, j’aime l’extraordinaire pour autant qu’il ne pourrisse pas l’ordinaire. Back to basics est la philosophie que je préfère. Devant ma tartine et ma soupe, mon festin de ce midi, je pense au slogan d’Herta : Ne passons pas à côté des choses simples.

J’aurais vraiment bien voulu l’écrire celui-là !

IMG_3676.jpg

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s