Émotion

Les semaines se suivent et hélas, se ressemblent. Triste matin à nouveau. Le ciel est rouge comme les paupières de ceux que je vais accompagner aux funérailles d’un ami. Cette fois, pas d’église, pas de curé, pas de prières. Mais un diaporama et quelques chansons joyeuses rappellent les moments forts et heureux de la vie du défunt. La salle de cérémonie du crematorium est pleine à craquer, l’homme avait – a – de nombreux amis, tous extrêmement touchés par son décès. Il était si bon, attachant, courageux.

La semaine passée, vous vous en souvenez peut-être, j’avais assisté à l’enterrement d’un autre ami et regretté dans un triste billet l’absence d’implication du prêtre, le vide de sens de son homélie impersonnelle, le manque de compassion de la cérémonie bâclée.

Ce fut tout le contraire aujourd’hui, le discours-hommage simple et authentique d’un copain, les nombreux sanglots étouffés dans l’assistance et les mots sensibles choisis par la famille dans l’œuvre de Paul Eluard *, lus discrètement par un maître de cérémonie dévoué, ont offert au départ de notre ami la dignité qu’il méritait et à ceux qui restent un peu de réconfort.

Le sacré n’est pas toujours là où on croit.

IMG_3436.jpg

* Nous voici aujourd’hui au bord du vide

Puisque nous cherchons partout le visage que nous avons perdu.

Il était notre avenir et nous avons perdu notre avenir.

Il était des nôtres et nous avons perdu cette part de nous-mêmes.

Il nous questionnait et nous avons perdu sa question.

Nous voici seuls, nos lèvres serrées sur nos pourquoi.

Nous sommes venus ici chercher, chercher quelque chose ou quelqu’un.

Chercher cet amour plus fort que la mort.

 (Paul Eluard)

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s