Que la valse continue…

Humeur mélancolique aujourd’hui. J’ai assisté ce matin avec chagrin aux funérailles de l’épouse d’un ami proche et puis me suis rendu comme d’habitude à ma table sur la Grand-Place pour un café – non deux vu la température glaciale – et ma revue de presse hebdomadaire.

Je n’ajouterai pas de commentaires à l’élection de qui vous savez, il y en a plus qu’assez ou plus que trop. Mais je m’attarderai à une autre nouvelle qui m’a profondément attristé, même si elle était prévisible, à savoir le départ de mon poète favori, mon Nobel à moi, Leonard Cohen. Ses chansons m’accompagnent en voiture depuis si longtemps, m’apportant à la fois lumière et noirceur, joie et tristesse, fantaisie et désespoir. Chansons qu’on dirait écrites sur mesure pour mon âme cyclothymique.

En revenant à la maison, j’ai glissé dans le lecteur CD, celle qui m’a sans doute marqué le plus : Take this waltz*. Un leitmotiv mélodique lancinant portant les merveilleuses paroles inspirées d’un poème de Fédérico Garcia Lorca mélangeant sublimement la mort et l’amour. Cette chanson provoque chez moi une profonde mélancolie et évoque à la fois des souvenirs heureux de quand avec Marie-Thérèse, nous avions commencé des cours de danse. J’avais alors trouvé pour une amie qui venait de créer son école de danse et une académie de sports de combat le nom de Swing & Ring qui fut, je trouve, une de mes meilleures trouvailles. Mais que vient faire dans cette histoire la chanson de Leonard Cohen ? C’est avec elle que j’ai appris à danser la valse : cette chanson était en effet jouée ad libitum tous les vendredis soir pendant que nous apprenions les pas qui font tourner les jupes et les têtes.

Je l’écoute ce matin en boucle dans la voiture et je rêve avec mélancolie à ces heures heureuses en espérant qu’elles seront encore nombreuses et que malgré ce que chante Leonard, le ‘future, brother’ ne sera pas un ‘murder’.

Capture d’écran 2016-11-12 à 14.07.22.png

* Take this waltz – Leonard Cohen

Take this waltz, take this waltz                                                                                                                             Prends cette valse, prends cette valse                                                                                                           It’s yours now. It’s all that there is                                                                                                                          Elle est à toi. C’est tout ce qu’il y a.

2 thoughts on “Que la valse continue…

  1. jacqueline Halin

    MAGNIFIQUE billet cher Michel. Je me suis permise de le transférer à mon ex mari, car c’est lui qui m’a fait connaître Léonard Cohen. C’était en 1972 !!! Malgré cette matinée triste pour vous, je vous souhaite une belle fin de journée avec une superbe valse avec votre Belle et douce épouse. Amitiés et 💋💋

    E

    Envoyé de mon iPad

    >

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s