Paroles ou littérature ?

D’abord, comme tous les mecs de mon âge, je suis un grand fan de Bob Dylan. Il a marqué ma jeunesse et ses chansons m’ont ensuite accompagné toute ma vie et encore aujourd’hui : dans le vide poche de ma voiture, son album Modern Times (un de mes préférés) côtoie Old Ideas de Leonard Cohen, In Extremis de Francis Cabrel ou encore Les Parages du vide de Aubert et Houellebecq. Oui, je pense que la chanson est affaire de textes, de poésie, de phrases, de mots. Mais de littérature ?

Je reste perplexe devant l’attribution du Prix Nobel de la littérature à un auteur-compositeur-interprète. La chanson, pour moi, c’est de la chanson: c’est-à-dire des paroles et de la musique et de la scène, autrement dit des mots et des notes et du public. La littérature, c’est de la littérature ce qui pour moi rime d’abord et avant tout (voire uniquement) avec écriture ce qui signifie des mots, des histoires ou des récits, des pages de papier ou aujourd’hui aussi des écrans – des livres quoi – et des lecteurs. Donc, dans mon esprit, un prix Nobel de littérature devrait plutôt consacrer un écrivain qu’un troubadour, aussi génial soit-il. Je sais que cette approche fait polémique, j’ai suivi les querelles et débats houleux à ce sujet. Demain, le prix Nobel de littérature, si je développe l’argument de beaucoup, pourrait donc être attribué à un cinéaste ou pourquoi pas à un journaliste, un chroniqueur, peut-être même un blogueur… qui sait, un billettiste ? Certains diront : ben oui, pourquoi pas si leurs mots marquent leur époque.

Moi qui scribouille et gribouille, je ne partage pas cet avis. J’ai commis en son temps quelques dizaines (ou centaines) de textes de chansons que j’essayais de placer chez des artistes. J’ai eu quelques succès mais le plus souvent, mes rimes restaient dans mon tiroir ou furent déposées à la Sabam ou pire jetés dans la corbeille. Un ami-compositeur avait d’ailleurs dit à l’époque en rigolant : Michel ? Il devrait écrire des livres de chansons. (Tu te souviens, cher Jean-Pierre ?).

Je vous raconte cela pour vous dire le fond de ma pensée : je ne crois pas que la chanson soit de la littérature. Je crois qu’il s’agit d’un art à part entière. Et qu’il faudrait inventer un prix Nobel de la chanson pour des gens comme Dylan ou Cohen, et donner le prix Nobel de littérature à un écrivain.

Cela dit, les prix et les médailles n’ont pas d’importance. Ce qui compte ce sont les idées qu’on écoutera éternellement dans le vent.

IMG_3081.JPG

 

 

4 thoughts on “Paroles ou littérature ?

  1. danieldumoulin

    Je suis assez d’accord avec toi, Michel, pour ne pas dire tout à fait d’accord, même si en tant que fan de Dylan depuis toujours,ça me fend le coeur. (Entre parenthèses, nous avons à peu près les mêmes CD dans nos vide-poches respectifs)

    Reply
      1. danieldumoulin

        Hello Michel, plaisir de ta réponse. Je publie régulièrement sur FB et un peu moins souvent sur WordPress (jusqu’à présent). Je pense faire un petit séjour à Bruxelles au printemps; ce serait peut-être l’occasion de prendre un verre ensemble…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s