Bûches de tempête

J’ai participé ce soir à une petite réunion avec mes voisins et leurs assureurs pour évaluer les dégâts de la tempête du 26 juin dernier et répartir les responsabilités. Je ne suis que peu concerné car les arbres cassés et les objets volants non identifiés provenant de leurs propriétés n’ont pas causé de dommages dans la mienne. Et de chez moi rien n’est allé abîmer quoi que ce soit chez eux. Je suis là par sympathie.

Au fond de mon jardin, la tempête n’est plus qu’un mauvais souvenir, tout est déjà rentré dans l’ordre, j’ai dégagé les branches, scié et transformé les troncs en réserve de bûches pour l’hiver (homme blanc prévoyant !), nettoyé la rivière, redressé la clôture et fait replacer les quelques ardoises envolées de mon toit. J’ai dépensé beaucoup d’énergie et de sueur et aussi quelques centaines d’euros pour l’intervention de vrais professionnels (élagueurs et ardoisiers). Mon assurance m’a rapidement indemnisé, sur base de mon dossier bien étayé, constitué de descriptions précises et de photos claires. Résultat : les calculs ont été rondement menés et j’ai reçu un plantureux virement sur mon compte : une somme rondelette de 13 euros. Et bien oui, il y a des franchises, n’est-ce pas ? Il vaut mieux en rire, au moins on n’a pas eu de tuile grave sur la tête.

J’ai ri aussi pendant la réunion avec mes voisins, de leurs réactions face à l’absence de l’un d’entre eux, toujours le même mauvais coucheur, celui qui n’a pas la franchise de parler en face et préfère envoyer des courriers. Aujourd’hui, ses lettres recommandées réclament à l’un 620 euros pour dégâts à sa clôture, à l’autre 600 euros pour l’évacuation de branches tombées sur son terrain, à un troisième 450 euros pour dommages à son étang, etc.

À moi, il ne demande rien, il n’oserait pas, nous avons déjà eu quelques litiges dans le passé et il sait qu’il n’a pas intérêt à rallumer le feu. Quant à mes voisins, je crains qu’il n’ait désormais quelques soucis à se faire avec eux, j’ai senti qu’il y avait de la colère dans l’air avec probabilité de tempête de bûches sur son passage et, j’ose espérer que non, de possibles risques de dégâts corporels.

Capture d’écran 2016-09-05 à 21.07.56.png

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s