Belles impressions

Le soleil accable la file des touristes qui n’avance pas et nous fait renoncer à la visite des jardins de Monet. Ce n’est pas grave, on connaît. Nous irons plutôt nous réfugier avec une bolée de cidre glacé dans le jardin de l’ancien Hôtel Baudy où Monet et ses amis Cézanne, Renoir et une joyeuse bande de peintres américains se retrouvaient à la fin du 19e siècle pour immortaliser la lumière ruisselant dans les fleurs. Et aussi boire moult jus de pomme améliorés.

Aujourd’hui, loin des célèbres nymphéas et des groupes de Japonais, la roseraie de ce vieux jardin est fraîche et accueillante pour les quelques visiteurs qui connaissent. Pendant que Marie-Thérèse se repose à l’ombre d’une tonnelle, j’erre dans les sentiers et escaliers abandonnés photographiant ici le cristal mauve d’un calice de clématite, là une discrète marguerite aux pétales non effeuillés sauf celui, je crois, du « je t’aime… pas du tout ». J’irai aussi cueillir quelques taches de couleurs douces séchées sur une palette oubliée dans le vieil atelier de l’hôtel.

Nous continuerons ensuite notre balade jusqu’à la chapelle de Giverny où trois musiciens, en bermudas et T-shirt, répèteront rien que pour nous des extraits de leur concert Tchaïkovsky du soir. Merci à leur gentille assistante de nous avoir laissé vivre ce moment lumineux.

Unknown-2.jpeg

Unknown-3.jpeg

 

Unknown-1.jpeg

Unknown-4.jpeg

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s