Compliment

Je n’ai jamais aimé les “Compliments pour maman” ânonnés pendant des heures en classe, tous ensemble au rythme imposé par la baguette de l’instituteur frappée sur son pupitre.

Des mots que j’apprendrai par cœur mais que je refuserai toujours de réciter à ma mère le jour de sa fête car je les trouvais niais et menteurs. “Qu’il y a plus de fleurs – Pour maman dans mon cœur – Que dans le monde entier “… mais c’était faux, bien sûr. Et puis, je n’allais quand même pas parler à ma maman comme un bébé et radoter en me tortillant des sottises comme “Plus de merles rieurs – Pour maman dans mon cœur – Que dans tous les vergers”.

Je ne me souviens pas avoir déclamé une seule fois pour ma maman un de ces doucereux compliments appris dans les premières années de l’école primaire et sortis de la plume de Maurice Carême.

J’ai eu la chance d’avoir échangé avec elle des mots plus simples et plus vrais. Mais trop peu nombreux, hélas. Jusqu’à la fin de sa vie, avant d’aller au bureau, je passais régulièrement chez elle pour quelques paroles, sans merles rieurs ni fleurs dans mon cœur. Ma tasse de café était toujours prête sur le bord de la table car elle savait que j’allais rester debout, toujours trop pressé. Mais quand je m’asseyais quelques minutes, c’était pour elle une vraie fête des mères.

Aujourd’hui je regrette, j’aurais dû prendre le temps de lui dire des compliments.

Capture d’écran 2016-05-08 à 19.14.14.png

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s