Sourire

J’ai un yacht qui ne sort jamais de sa marina à Panama, j’ai peur de couler.

J’ai un jet qui ne voyage qu’entre les Îles Vierges Britanniques et les Îles Caïman. Si j’atterris ailleurs, ma vie plonge en enfer fiscal.

Ma femme a de nombreux bijoux qu’elle ne porte jamais, on pourrait les lui arracher. De plus, ils sont trop lourds et l’or irrite sa peau.

J’ai une vaste collection de tableaux de maîtres que je ne peux hélas jamais admirer. Ils sont planqués dans des coffres forts.

J’ai des milliards de dollars répartis dans des dizaines de sociétés offshores. Combien exactement ? Je l’ignore, c’est trop complexe à comptabiliser.

Pardon ? Vous me dites que tout cela n’a pas l’air de me rendre heureux ? Quand on possède tout cela, mon bon Monsieur, sachez que la vie n’est plus qu’une longue, très longue migraine.

Mais je fais des efforts, je souris quand même.

Capture d’écran 2016-04-06 à 09.40.50.png

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s