Why worry

Je roule, un peu nostalgique, sur la route d’Obaix. Non pas de Memphis. C’est le 2 janvier, lendemain des fêtes, retour à la réalité. Le temps est bof. Mes idées pas gaies vagabondent et regrettent les ondes négatives qu’elles ont parfois provoquées cette année auprès de certains de mes proches et amis.

On est – presque – tous pareils, en fait. On n’est pas des anges. On n’est pas des démons. On fait du bien, des efforts, des sourires, mais pas que. Il nous arrive, et à moi plus qu’à mon tour, d’heurter, de faire mal, de parler trop, trop fort, d’oublier d’écouter. En début de chaque nouvelle année, je prends les mêmes résolutions. Mais bon.

Je pense à tout ça quand soudain l’écran de mon autoradio affiche « Dire Straits ». Quand c’est eux, je monte toujours le son. La douce et mélodieuse guitare de Mark Knofler envahit alors l’habitacle et en réchauffe l’atmosphère. Et puis sa belle voix rocailleuse entonne une des plus jolies chansons qui soit : Why worry. Why worry – There should be laughter after pain -There should be sunshine after rain… Oui, baby, il fera à nouveau beau après le chagrin.

Tiens, dans le ciel, le soleil vient de crever la grisaille.

IMG_9850.JPG

IMG_9851.JPG

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s