Belle maman

On raconte souvent des « blagues » ou des horreurs sur les belles-mères. Moi pas. La mienne, même si nous avons parfois eu des brettes, a été d’une aide incroyable dans l’éducation de mes deux filles. Et même en brûlant un cierge aussi haut que La Tourette à son intention, je ne lui rendrais pas assez hommage.

Mais pourquoi je parle de ma belle-mère et de la Tourette à 7h du matin, je deviens fou ou quoi ? Peut-être.

Mais dès mon réveil, le hasard a dirigé mes yeux encore fatigués vers un coin de la maison où est accroché un vieux pastel, datant d’un temps où je m’essayais encore aux crayons gras, représentant cette élégante résidence de campagne construite au début du XVIIème siècle.

Et le hasard, encore lui, m’avait conduit hier dans la maison de ma belle-mère où je n’avais plus mis les pieds depuis une dizaine d’années, les locataires en partance pour d’autres lieux remettaient, en effet, les clés à ma femme propriétaire. Mais comme ma patronne ne peut pas conduire, j’ai fait office de chauffeur et par la même occasion en ai profité pour revisiter cette maison ainsi que son petit jardin où mes filles furent heureuses.

Et j’ai pris cette photo de La Tourette voisine que j’avais croquée en 1991 pour ma belle maman qui avait encadré et accroché mon dessin bien en vue dans son salon.

Ça change du hangar en béton que j’ai posté hier, non ?

Capture d’écran 2015-11-04 à 22.01.02

photo[1]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s