Billet blanc

Je viens de recevoir un mail sympa me signalant que je n’ai pas publié de billet hier et aujourd’hui et son auteur s’inquiète « Tout va bien Michel ? Tu n’es pas malade ?… » Oui, oui, je vais bien, tout est normal, je n’ai simplement pas eu le temps ni surtout d’idée pour écrire quelques mots ces deux derniers jours. Mais je vais m’y mettre ce soir même si je ne me sens pas plus imaginatif qu’avant-hier et hier.

Alors, je regarde la TV, le portable ouvert sur les genoux, mais mes doigts ne courent pas sur le clavier. Soudain, le télé m’apprend que le prix Renaudot a été décerné à Delphine Vigan pour D’après une histoire vraie. « Oui, et alors ? » me direz-vous. Et bien, ce roman met en scène une écrivaine à succès en proie à l’angoisse de la page blanche.

Ça me rassure, tiens.

photo[2]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s