J’ai mangé un mur

Qu’est-ce qu’on peut encore manger ?

Hier aux infos, on apprenait que la viande rouge et la charcuterie sont cancérogènes. On savait déjà que le poisson contient du mercure, que les légumes et les fruits sont pleins de produits chimiques, que le pain du supermarché vient de Pologne et que son transport vers la Belgique produit de la pollution, que… pfff. Il ne reste plus qu’à nous inscrire aux Weight Watchers.

Ce midi donc, l’appétit coupé, comme je n’avais pas envie de me remplir le ventre, j’ai préféré aller me nourrir l’esprit à la bibliothèque de Nivelles. Et là, le hasard m’a confronté à une formidable orgie de bouffe, une superbe expo de photos – souvent indigestes – dans la grande salle du Centre Culturel.

Sous le titre Manger un mur, sont présentés une vingtaine de clichés imprimés en très grand format. Chacun exprime un regard sur le thème, vaste et vague, de l’alimentation. De la culpabilisation de notre manière de « bouffer » … à l’émotion de la solitude d’un homme prenant un maigre repas dans un snack de New York (une photo qui fait penser aux tableaux d’Edward Hopper), quelques images m’ont noué l’estomac.

Manger un mur (jusqu’au 6 nov au CNN à Nivelles) je vous le recommande, c’est bon pour la santé mentale.

2.another-day-in-paradise-mike-mellia

Photo extraite de la série Another day in paradise – Mike Mellia

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s