Mercredi après-midi

Deux Penny, deux petits, un papi ça pourrait faire un chouette refrain pour une chansonnette-douceur dans ce monde de brutes.

Dans la rue qui monte vers l’école – la Penny Lane ? – je me suis assis sur un banc (je suis arrivé trop tôt pour récupérer Awen et Cyril) afin de vérifier si je n’ai pas oublié les deux Penny, ces irrésistibles gaufrettes fourrées napées de chocolat au lait qui depuis des décennies font croustiller de bonne humeur les mercredis après-midi.

Au programme aujourd’hui, arrachage des patates que l’on a plantées il y a trois mois. Une affaire que l’on va régler entre hommes, Mamie étant partie en balade pour la journée avec une amie.

Après les gaufrettes, en route pour la campagne, le soleil est avec nous. Aussitôt arrivés, un peu de télé pendant que Papi réchauffe le repas que Mamie a préparé ce matin, on le dévore en quelques minutes, miam c’est bon, et ensuite au boulot. Fourches, râteaux, brouettes, on a sorti la grosse artillerie : les pommes de terre n’ont qu’à bien se tenir. On déterre le premier plant et yes ! on sait déjà que la récolte sera belle. Les patates sont bien dorées et bien grosses, il y aura des frites en abondance cet automne.

Et heureusement que nous sommes à six bras, c’est une année de production exceptionnelle : nous avons même récolté une énorme Bintje frôlant le kilo. Les calories des Penny sont bien venues à point.

photo

photo[2]

photo[3]

photo[1]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s