Rien d’intéressant ?

Je déteste me séparer de mes livres, mais quand les étagères débordent, il faut bien se résoudre à dégager de la place. J’ai donc vidé aujourd’hui une étagère poussiéreuse encombrée de livres de vacances, biographies et témoignages, que je n’ouvrirai plus jamais. Il y a aussi quelques bouquins sur le tennis et notamment une méthode pour les gens de quarante ans. J’ai tout entassé dans un grand carton que j’ai porté chez Pêle-Mêle à Waterloo, la grande bouquinerie qui achète vos fonds de bibliothèque à un prix dérisoire… si vos livres les intéressent.

Je dépose ma lourde caisse sur le comptoir et un employé vient examiner son contenu. Il n’a pas le sourire, il fait la moue à chaque livre qu’il sort du carton comme s’il s’agissait d’une marchandise avariée. Il ne dit rien, son visage n’exprime rien, sauf un peu de dégoût, il feuillette à peine les bouquins et ne s’arrête sur aucun. Quand il les a tous sortis, il me dit « Désolé, il n’y a rien d’intéressant pour nous, au revoir » et il s’en va vers un autre client.

Je n’ai même pas le temps de réagir et me sens un peu vexé quand même : « Rien d’ intéressant… ». Mes livres ne valent donc même pas 1 €, le prix qu’ils en offrent à la pièce. Je les regarde étalés « pêle-mêle » sur le comptoir, il y a là des centaines de pages de ou sur Pierre Delanoë, Jacques Lanzmann, Mathieu Ricard, Guy Bedos, Thierry Ardisson, Michel Audiard, Philippe Labro, Frank Getty, Michaël Moore, Frank Sinatra, Yannick Noah, … j’en passe, et des meilleurs, et des pires. « Rien d’intéressant… » non mais ?

Je reprends ma caisse et décide de me rendre au « Bric » à Nivelles, un magasin de vieux brols et bricoles au profit de personnes en difficulté. J’ai à peine ouvert le coffre de ma voiture qu’une gentille dame vient me demander si elle peut m’aider.

– Je vous apporte des livres, Madame, je vous les donne s’ils vous intéressent

– Ça dépend, je vais regarder. Oh ! Mathieu Ricard, j’adore. Delanoë, Lanzmann, je suis fan de leurs chansons. Et Michel Audiard ? Vous me donnez ‘Audiard par Audiard’ d’André Château, non mais je rêve ?

– « Je n’ai aucun mérite, je l’ai en double »

– Merci, merci, Monsieur, je prends toute votre caisse, elle est formidable

Et elle m’offre un large et beau sourire. « Rien d’intéressant » m’avait dit l’autre, pffff !

images

Photo de www.touch-arts.com

2 thoughts on “Rien d’intéressant ?

  1. Wattiaux Martine

    Trop bon! Ça me rappelle le jour où j’ai fait pareil avec un ami à LLN. Même topo: le gars dédaigneux avait mélangé toutes nos belles piles. Il voulait qd même bien prendre qques bouquins pr 5 € nous dit il d’un air hautain. Nous préférons donner le tout avons-nous répondu. Je nous vois encore traverser la place avec nos 4 gros sacs poursuivis par les injures du vendeur. À peine, le coin tourné, ns ns sommes assis à une terrasse en éclatant de rire!!!

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s