Dopé et cool

La pharmacie n’est pas loin, je vais m’y rendre à vélo.

Hop le casque sur la tête, hop hop les bas des jeans roulés dans les serre-pantalons. Bonjour le look et en avant les pédales !

Moi, j’ai tous les types de routes : des pavés, une côte à 9% dans un passage étroit (bon, pas très longue, elle doit faire environ une quinzaine de mètres) et pour terminer, une ligne droite macadamisée avant d’arriver sur le parking en gravier où je pourrai exécuter un petit dérapage contrôlé après mon sprint.

J’entre dans l’officine et je fais ma commande, mon docteur m’a aidé à établir la liste avant son départ en vacances : du Redoxvita pour la résistance aux agressions extérieures, du Sotalol pour le ryhtme cardiaque, de l’Amoxicilline contre les infections bactériennes, de l’Ibrupofen contre la douleur, de l’Oralmedic contre les aphtes, un spray de Neogolaseptine contre le mal de gorge, etc. etc.

J’accroche au guidon le sac en plastique de la pharmacienne rempli de drogues diverses et j’attaque l’étape retour à la maison. Et, ça c’est cool, sur le parcours, personne ne m’a hué, personne ne m’a jeté de la pisse au visage, personne ne m’a craché dessus, personne ne m’a fait un bras d’honneur. Pourtant, je dois bien l’avouer, je suis chargé.

Mais j’ai sans doute la chance de ne pas être Britannique ni de rouler en France.

photo

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s