Break

Il est neuf heures trente. Le thermomètre affiche 22°. Une légère brise souffle sur le court n°6. Les colverts, les cygnes et les oies d’Egypte ont déjà la flemme sur le grand étang du parc. Le ciel est plus bleu qu’un Schtroumpf.

Dernier jour de juin, rendez-vous sur la brique pilée du Smashing. Les amis sont là, prêts à en découdre. Avant les hostilités, je contemple mes chaussures, je rassemble mes forces, je fais le plein d’ondes positives. Exit la fureur du monde, stop au pessimisme latent, non à la morosité, oui à l’été.

Pendant une heure trente, le seul globe qui occupera mes pensées tient dans ma main et est de couleur jaune, la seule guerre que je vais mener est amicale entre quatre copains séparés par un filet.

Il n’y aura ni vainqueur, ni vaincu, un set partout et deux bières avant de remonter dans le monde réel.

Capture d’écran 2015-06-30 à 21.21.49

Capture d’écran 2015-06-30 à 21.22.41

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s