Œuvre d’ a(rt)mour

C’était pendant les années 60. Des années qu’on qualifie aujourd’hui de vintage. Des années quand tout allait bien. Quand l’architecture optait pour des lignes claires, droites et harmonieuses. Quand la décoration aimait les couleurs vives. Quand le mobilier était d’inspiration scandinave teck, cuir ou daim ou alors carrément design minimaliste blanc Knoll ou métal grillagé Bertoia.

C’était pendant les années d’études en art graphique de ma femme Marie-Thérèse. Pendant ces années-là, son père se serait coupé en quatre pour elle. Pendant des soirées et des soirées, bout de laine par bout de laine, il l’a aidée à tisser ce magnifique tapis qui décore le mur courbe en briques de notre living, spécialement maçonné pour lui. Tapis qui fut exposé à l’époque au musée des Beaux-Arts de Bruxelles parmi les finalistes d’un concours interscolaire.

Comme tous les cinq ans, il a fallu le faire nettoyer. Et cet après-midi, j’ai dû le re-suspendre. Délicatement. Sans l’abîmer. Sous contrôle.

Et un tapis comme ça, c’est lourd. Imaginez : des milliers de petits gestes d’amour. Et 50 ans, déjà !

photo

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s