Armoire à péchés

2015, on peut se lâcher. Se laisser aller à nos vices les plus cachés. Succomber à toutes les tentations. Sex, drugs and rock and roll and tout ce que vous avez toujours voulu commettre sans même oser y penser. Tout est permis, puisque tout sera effacé en 2016.

Le pape François a décrété que l’année prochaine serait une année de « Jubilé extraordinaire ». Une année de grand pardon pour tous ceux qui se confesseront. Vous avez commis les pires horreurs ? Pas grave, on annule. Vous avez une âme toute noire pleine de péchés mortels ? Hop, un petit coup d’Instanet miraculeux et elle redevient blanche comme neige.

Tout cela me rappelle la première fois que j’ai mis les pieds dans la belle Collégiale de Nivelles avec mon petit Awen. Quand nous sommes passés devant le confessionnal, il m’a demandé « c’est quoi cette grande armoire ? » et je n’avais pas su lui répondre.

Aujourd’hui, je lui dirais que c’est une armoire à péchés, une grande bibliothèque remplie de livres invisibles interdits aux moins de 18 ans parce qu’ils ne racontent que des histoires immorales, des romans noirs, des mauvaises pensées, des sentiments coupables. Des livres formidables, quoi !

Car c’est bien connu, « on ne fait pas de la bonne littérature avec de bons sentiments ». (André Gide)

photo 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s