Fête des Mères

Je voulais écrire un petit mot pour la fête des mères. Et je n’ai rien trouvé de mieux que de publier à nouveau le billet que j’avais rédigé le 11 novembre dernier à l’occasion du centenaire de la naissance de ma maman.

Armistice avec A comme Amour

Tout au long de cette année, on a commémoré le centenaire de la grande guerre. Les clairons ont sonné aux quatre coins des anciens champs de bataille, des gerbes ont été déposées au pied de milliers de croix blanches, de nombreux chefs d’état ont prononcé de beaux discours, des soldats en tenue d’apparat ont défilé sur les plus belles avenues, les drapeaux des anciens ennemis ont entremêlé leurs couleurs dans le vent. Tout au long de cette année, on a célébré le souvenir des héros morts pour notre liberté. Nous ne les remercierons jamais assez.

Mais en ce 11 novembre 2014, c’est à une héroïne inconnue qu’iront toutes mes pensées, une battante du quotidien, une grande dame qui a consacré toute sa vie à la mienne et à celles de mes quatre frères. Les fêtes et les fleurs de l’armistice, dans mon esprit, seront surtout dédiées à la célébration du centenaire de la naissance de ma chère maman. Que je ne remercierai jamais assez.

photo[1]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s