Au feu

C’est la tradition dans quelques coins de nos Ardennes : au début du printemps, les jeunes des villages font la fête et le carnaval autour d’un grand feu de joie.

J’ai vu cet après-midi une bande de gais lurons entasser sapins de Noël invendus et vieilles branches pour former le bûcher géant qu’ils enflammeront le week-end prochain.

Et pour se mettre dans l’ambiance, ils travaillaient en musique et trinquaient déjà avec quelques canettes. Mais il y avait un hic, enfin je trouve. Ils écoutaient « Jules César » du Grand Jojo à fond la caisse. Moi, j’aurais préféré Oh Gaby d’Alain Bashung. Devant la montagne à brûler, chanter « … t’es belle comme un pétard qu’attend plus qu’une allumette – ça fait craquer, au feu les pompiers… » ça aurait plus de gueule, non ?

Bon je dis ça mais je dis rien.

photo

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s