Récréation

J’adore Lille. On y va au moins cinq ou six fois par an. Marie-T. y a ses boutiques et moi mes endroits où j’aime traîner. Pendant que Marie-T. essaie de nouvelles chaussures ou se ravitaille en matériel d’aquarelle chez Graphigro, je profite d’une heure ou deux de récréation.

Je m’offre d’abord quelques mises en bouche gourmandes derrière la belle façade de style flamboyant de la pâtisserie Meert avant d’aller caresser du regard des courbes suggestives au Carré d’Artistes, une galerie d’art où sont exposées en permanence les œuvres de « 600 artistes de talent ». Aujourd’hui, j’ai surtout été ému par de jolies demoiselles nues délicatement aquarellisées par un certain Brumel.

Ensuite, incontournable à Lille, s’impose une heure de libertinage dans une des plus belles et plus grandes librairies de France : Le Furet du Nord. Ce nom évoque les plaisirs de la chasse car ici l’on traque l’aventure sous toutes ses formes : de la belle histoire d’amour au thriller palpitant, du roman coquin au traité d’économie, de la BD érotique aux essais philosophiques et politiques. Parmi les meilleures ventes du moment, sont exposés sur le grand mur à l’entrée, entre Cinquante nuances de grey, quelques trophées éloquents: Elle et Lui, Soumission, L’homme qui ment ou encore La femme parfaite est une connasse.

Bref, comme disait récemment un ex-grand de ce monde, 4 ou 5 récréations annuelles (à Lille) ce n’est pas trop si vous menez une vie trépidante.

Oh ! zut… je me suis trompé de photo.

photo[1]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s