Déjà !

Hier soir, c’est moi qui offrait les verres au bar du tennis. Après avoir également donné la victoire à Lucien et Olivier que j’affrontais avec Gérard qui n’était pas vraiment d’accord avec ma générosité au filet. Tous ces cadeaux, c’était pour mon 67ème anniversaire. Déjà ! 6 fois 10 plus 7 ! Ça alors, moi qui ne pensais n’être encore qu’un jeune ket même si mon dos, mon coude, mon poignet, mes genoux, mes chevilles, mes cheveux (enfin, ceux qui restent) me rappellent que j’appartiens bel et bien au troisième âge.

En buvant nos chopes, nous parlions évidemment de nos âges respectifs qui, si on les additionne, dépassent largement les deux siècles et demi. Et on trinquait en se disant qu’on est de sacrés veinards. D’être encore là, deux d’entre nous ayant déjà flirté avec la faucheuse à cause du vilain crabe ou de la folle tocante. Et surtout d’être encore en forme suffisante pour nous envoyer des balles jaunes et des vannes à la figure toutes les semaines.

Oui nous avons de la chance et, en ce qui me concerne, j’ai l’intention d’en profiter un max, à chaque minute du temps qu’il me reste à vivre. Mais, en ce jour d’anniv, je n’oublie pas d’embrasser très fort tous mes amis et proches qui ne peuvent malheureusement pas ou plus en dire autant.

Alors la carte que mon petit Maxime et ses parents m’ont adressée, elle me bien fait rire : vieux hibou à lunettes d’accord, mais sage pas question !

photo

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s