Le jardin du matin calme

Pas un bruit ce matin. Les oiseaux sont restés dans leurs plumes, les vers de terre sont descendus d’un étage pour se réfugier dans la glaise tiède, les poules sont encore blotties entre leurs bottes de paille. Le thermomètre est largement passé sous la barre du zéro.

J’ai rempli une cruche d’eau et découpé un vieux pain que je vais déposer dans le poulailler, ensuite je remonterai deux brouettes de bûches à faire sécher dans le garage. Il ne se passe rien dans mon jardin ce matin, la vie est engourdie.

Dans la boîte aux lettres, le facteur a jeté quelques enveloppes. Une lettre de Médecins sans Frontières me rappelle que si ici c’est calme, ailleurs ça explose. Une lettre de la Fondation contre la Cancer me rappelle que si ici c’est cool, un peu plus loin ce l’est moins. Une lettre de la SABAM me rappelle qu’il ne sert à rien de s’agiter, mes droits d’auteur de cette année s’élèvent – façon de parler – à 13,91 EUR. Enfin la dernière enveloppe contient une carte de remerciement de condoléances et me rappelle le sourire d’un ami disparu en début d’année.

Moins quatre degrés dans le jardin, il ne se passe rien. Et c’est bien.

photo

photo[2]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s