BrothersBook

Nous sommes cinq frères et comme dans beaucoup de familles, nous ne nous voyons que trop peu. De temps en temps, je rends visite à Etienne ou Jean-Pierre, mais c’est vraiment rare, ou je prends un café au Pain Quotidien avec Philippe. Quant à Jacques, je ne le vois qu’une fois par an, et encore !

Mais grâce aux « moyens modernes de télécommunications », nous sommes en contact étroit : vous avez certainement déjà lu les remarques – souvent ironiques, je dirais même moqueuses – des uns et des autres sous mes billets. Sauf celles Jacques. Parce que Jacques et Internet, ça fait deux.

Enfin, ça faisait deux. Hier, en message personnel sur Facebook, Jacques annonçait en effet qu’il disposait désormais d’une connexion et qu’il se tâtait sur l’utilisation des « nouvelles technologies ». Si on sait lire entre les lignes, cela signifie qu’il « chipote » aujourd’hui et que bientôt, il va nous envahir de commentaires et de photos. Comme il se sent encore maladroit sur le clavier, il terminait son message par ces mots en majuscules : ET ON NE RIT PAS ! Il n’en fallait pas plus, évidemment, pour que ses quatre frères lui souhaitent, avec quelques vannes, la bienvenue dans la grande fratrie virtuelle. Et l’on a vu une chose que l’on n’avait jamais vue auparavant sur les réseaux sociaux: une conversation des cinq frères Collart à la fois ! Et ON A RI, bien sûr. On n’allait quand même pas pleurer, non ?

Mais la prochaine fois, les gars, vous n’auriez pas envie qu’on aille dans un BrothersBar?

Capture d’écran 2015-02-04 à 10.03.39

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s