Rock and roule

C’est la fin de l’après-midi, la noirceur commence déjà à envelopper le paysage, les phares des voitures croisées sur l’autoroute et la bruine qui étoile mon pare-brise m’obligent à cligner des yeux.

Awen est à mes côtés, bien assis sur son rehausseur de siège, la ceinture bien bouclée. Il a trop chaud, il a enlevé sa veste et son pull, il est en T-shirt, en pleine forme, son turbo-parleur tourne à plein régime et ça me fait une musique de fond très agréable, mais sournoise pour la somnolence.

Le petit Cyril, lui, est bien calé dans son siège-enfant à l’arrière, on ne l’entend pas. Un léger souffle régulier nous signale qu’il dort à poings fermés, l’après-midi de balade l’a « sketté » comme on dit chez nous.

Je les ramène chez eux après un samedi très joyeux. La route n’est pas trop chargée, le trafic est fluide, la vitesse de croisière régulière, le ronron du moteur est paisible. Mes paupières s’alourdissent. Je me secoue:

– Awen, remets ton pull sur tes épaules, je vais ouvrir ma vitre d’un ou deux centimètres, j’ai besoin d’air frais sinon je vais attraper un coup de fatigue…

– Allume aussi ta radio, papi, et écoute du rock and roll !

photo[1]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s