La jument de la brume

Du ciel un épais coton

Est tombé

Sur le village

Blanc cassé

Blanc glacé

La dernière feuille

De l’arbre s’est envolée

Et le mercure

A plongé

C’est le moment

Des balades

Des écharpes

Et des cache-nez

Autour de la prairie

Verte et bleue

Demain peut-être

Blanche floconnée

Je marche

Le long du muret

Soudain j’entends

Frémir ses naseaux

Elle m’a vu

Elle galope vers moi

Vite un clic

Elle est si belle

La jument de la brume

photo[1]

photo[2]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s