Humour noir

Charleroi, Pays Noir, passé anthracite, avenir grisaille. Tout porte au désespoir dans ma région. On n’y voit que le malheur pour parodier le titre du dernier roman de Grégoire Delacourt que je viens de refermer ce dimanche soir “On ne voyait que le bonheur” Ed.JC Lattès. Un livre sombre, même s’il ouvre ses dernières pages à un peu de lumière.
Je viens de traverser une partie de la région ce lundi matin, en route pour l’école, et rien dans le paysage n’incite vraiment à sourire. Et pourtant.
J’entends à la radio un groupe de rappeurs du coin. La chanson ne m’excite pas particulièrement, mais le nom de la bande me fait rigoler et d’un coup me fait aimer à nouveau ce coin de terre. Ils se sont baptisés « Sons of barakis ».
On a beau dire, on n’a plus d’or noir chez nous, mais il reste toujours de l’humour de la même couleur.
Oui, ici, le noir est une couleur.

SOB_femme-700x760

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s