Un peu de douceur…

Depuis 9 heures, je suis « enfermé » dans ma classe où je reçois de quart d’heure en quart d’heure les étudiants qui repassent leur examen en deuxième session.

Entre ceux qui stressent et bafouillent et ceux qui savent mais ne parviennent pas à le faire savoir, j’essaie de rassurer, d’encourager et de motiver. La plupart sont (presque) aptes à monter en dernière année, dans mon cours en tout cas, mais ne bossent pas assez ou n’ont pas encore compris que quand faut y aller, faut y aller. L’excellence créative n’est pas seulement – loin s’en faut – le fruit d’un don, mais bien le résultat de travail, de « charrettes », d’efforts. D’inspiration certes, mais aussi et surtout de transpiration. Les idées ne naissent pas toutes seules, il faut les accoucher. Parfois dans la douleur. Voici enfin l’heure de la pause, le temps pour le prof de faire un plein de café-machine-sucré et de chocolat au lait.

Un peu de douceur dans un monde de brutes.

photo

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s