Rétroviseur

Deux heures dans un bouchon sur l’autoroute inondée, ce n’est pas une partie de plaisir. Encore moins quand vous attendez un coup de fil ou un message important, crucial même car il concerne la santé de quelqu’un que vous aimez. Vous vous sentez impuissant, bloqué face à l’arbitraire, incapable de quoi que ce soit, à l’image de votre voiture engluée dans ce trafic à l’arrêt.

Alors vous gambergez, vous imaginez trente six scénarios, optimistes de préférence, mais le ciel ne s’éclaircit pas, rien ne bouge, rien ne se dégage à l’horizon. Vous jetez un regard dans le rétroviseur de votre vie, en espérant y voir comment vous auriez déjà vécu des situations similaires. Mais vous ne discernez rien. Tout est flou derrière vous. Le sage n’a-t-il pas dit que l’expérience n’est qu’une lanterne que vous portez sur le dos et qui n’éclaire que le passé ? Dans mon rétroviseur, cet après-midi, les phares des voitures immobilisées n’éclairent rien.

Mais, Dieu merci, mon gsm a enfin sonné en début de soirée. Pour m’annoncer une bonne nouvelle et m’envoyer un peu de soleil dans les idées.

photo

 

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s