La part des anges noirs

Est-ce Lui qui devient de plus en plus gourmand ou moi de plus en plus couillon ?

Hier, j’ai profité de la présence de mes trois jeunes assistants pour prélever la « part des anges blonds ». À tour de rôle, ils ont monté sur l’escabeau et cueilli les cerises à portée de leurs petites mains. Nous n’avons récolté que de quoi remplir un mini-panier et de se régaler chichement entre deux courses après un ballon ou deux bagarres dans le jardin.

Là-haut, le Grand Organisateur de l’implantation des fruits dans mon cerisier a concentré, cette année, la majeure partie de la récolte à son sommet. À portée de Ses mains. Serait-il devenu comme notre fisc ? Lui en faut-il toujours plus ?

Mais je ne me laisserai pas faire, je ne Lui abandonnerai pas tout, je me battrai jusqu’au bout. Ce matin, j’ai sorti la grande échelle et suis bien décidé à aller chercher un maximum de billes rouges pour remplir tous ces pots à confiture vides qui encombrent l’armoire de la cave.

Cela dit, je serai malgré tout contraint et forcé de ne pas toucher aux branches les plus chargées, elles sont définitivement trop haut et je ne suis plus assez souple ni surtout téméraire pour grimper jusqu’à la cime de l’arbre pour y attraper le dernier des derniers bigarreaux. Je suis devenu un peu couard depuis que j’ai senti mes bras et mes jambes trembler, il y a quelques années, comme ça, d’un coup, sans prévenir. Un avertissement du Grand Organisateur sans doute, fâché de me voir Lui chiper Sa part, enfin plutôt celle de ses « anges noirs », une bande de pillards au plumage foncé-moucheté déjà venus se poser en repérage, à plusieurs reprises, sur les branches du sapin voisin pour vérifier l’avancement de la maturité des fruits.

Il est plus que temps de les récolter, sinon ces pirates de l’air vont fondre sur l’arbre et le saccager dans une orgie indescriptible, ne me laissant que la possibilité de préparer une confiture de noyaux. Allez, courage, je monte au combat sur la grande échelle. Haut les cœurs !

Euh… je n’ai pas dit haut-le-cœur.

Image

 

 

Et voici déjà une partie du travail:

Capture d’écran 2013-07-12 à 11.59.23

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s