Le vieil homme, l’enfant et l’acrobate bleu

Centre Pompidou-Metz. L’exposition «Chefs-d’oeuvre » présente les grandes figures de l’histoire de l’art du XXe siècle. Il y a là du beau monde : Matisse, Picasso, Miro, Pollock, Dubuffet, Léger, Dali et bien d’autres.

Les visiteurs sont nombreux. Parmi eux, je remarque un vieux monsieur tenant un bambin par la main. Ils s’arrêtent devant presque chaque tableau, sculpture ou installation. L’enfant comme l’adulte regardent attentivement et échangent leurs points de vue. Entre les deux, il doit y avoir près de 70 ans de différence. Mais que peuvent-ils bien se dire ?

Curieux, je m’approche discrètement jusqu’à pouvoir les entendre. Ils sont actuellement devant l’acrobate bleu de Picasso. Silence, je les écoute.

« Tu vois, ici en bas, c’est sa main. Là en haut, c’est son pied, là son visage, et juste en dessous de son menton, son genou… ». Après avoir montré du doigt chaque partie du tableau, le vieil homme sourit à l’enfant et ajoute « … en fait, il fait des galipettes ». Il se dresse alors sur un seul pied, se contorsionne et, dans un équilibre plus qu’instable, prend une pose qui fait rire l’enfant.

Marcel Duchamp ne disait-il pas que « c’est le regardeur qui fait le tableau » ?

http://www.centrepompidou-metz.fr/

2 thoughts on “Le vieil homme, l’enfant et l’acrobate bleu

  1. Pingback: De plumes et de poils | Michel Collart

  2. Pingback: Période moche | Michel Collart

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s